L'auberge des Loups

Rumeurs comme faits sûrs sont discutés en ce lieu.
Répondre
Nalec
Vagabond
Messages : 5
Enregistré le : 12 nov. 2016, 17:39

L'auberge des Loups

Message par Nalec » 26 nov. 2016, 17:33

Le bâtiment était réussi, pensa Barn, tandis qu'il avançait d'un bon pas vers la grande porte. Barn était un marchand, mais pas n'importe quel marchand, il était Barn, le célèbre marchand de tissu, le plus malin de tous les hommes d'affaires. Il avait vite compris, contrairement à ses collègues et ennemis de toujours, qu'un bon marchand devait avoir une offre pour tous les clients possibles. Il vendait tout type de tissu, du cuir clouté jusqu'à la soie, et les affaires allaient plutôt biens pour lui.

C'est un homme comblé et insouciant qui se présenta à l'Auberge, nouvellement créée pour célébrer le renouveau de la guilde, avec ses deux serviteurs qui trainaient une petite charrette remplit d'échantillon de ses marchandises.


Déposez vos armes à l'entrée !Ordonna un garde massif lorsque le marchand arriva à sa hauteur.

Barn observa l'ensemble des râteliers posés contre le mur extérieur de l'auberge, il y avait toute sorte d'armes, surveillées par deux gardes supplémentaires. Il vit deux massues, une dizaine d'épées, quatre lances, un fléau d'armes, une masse d'arme à deux mains, six arcs, une bonne vingtaine de haches et même une pelle.


Je n'ai pas d'armes.Annonça t-il d'une voix claire.
Les duels se font à l'extérieur !Gronda le garde.
Je vous dis que je n'ai pas d'armes.Le garde leva un sourcil surpris, puis d'un signe de tête l'invita à entrer.

Affichant son sourire le plus clinquant, il entra en bombant le torse, la tête haute dans l'auberge. Une large batisse en bois, haut de plafond, avec un étage. Le centre de la pièce était occupée par un comptoir circulaire. Le marchand remarqua quelques guerriers occupés à jouer aux dés ou concourir au bras de fer. Il réajusta sa cape, faite en peaux de loup et s'apprêta à interpeller l'un des guerriers. Il détestait cette cape, la tête du loup n'arrêtait pas de lui gratter le haut du crane.

Excusez moi, mon brave, puis-je vous parler quelques instants?

Le guerrier se retourna et pencha la tête pour regarder le marchand dans les yeux. Il avait les cheveux bruns et de nombreuses rides de rire au coin des yeux, la peau tannée et une surprenant collection de bagues aux doigts. Mais avant même que celui-ci put se présenter, le guerrier s'exclama.

Hey, Bigmoose ! Amène toi ici !Un imposant guerrier blond se leva de sa chaise, et emportant sa chope, rejoignit les deux hommes.

Qu'est ce qui se passe?
Je suis marchand et...S'empressa de dire Barn.
Oh! C'est pour toi ça Declan, pas pour moi.
Regarde ici, idiot.Répondit Halsgard en montrant d'un signe de tête la cape du marchand. Le blond tourna la tête et observa la cape, aussitôt son regard s'assombrit
Oh putain...


Bon les réserves c'est bon.Il leva la tête.Les balustrades du premier étage manque d'éclairage, il faut ajouter des lampes suspendues.
On va manque d'huile.Il réfléchit quelques secondes.
Ajoute ça à la liste des choses à régler demain.Il s'avança d'un pas pressé vers la sortie, avec l'attention d'observer encore une fois, la devanture de sa nouvelle auberge.
Mais c'est quoi ça?S'exclama t-il. Alors qu'il observait la scène, l'un de ses meilleurs pilleurs, Halsgard, s'avança vers lui en souriant.

Comment ça va chef?Demanda t-il.
C'est qui lui?Demanda le chef en regardant le petit homme qui se tortillait, pendu à une poutre non loin de l'entrée par une cheville et tête en bas, en poussant des petits cris de peur. Il suait et jetait des regards inquiets tout autour de lui, sa face devenait toute rouge.
Oh ça. C'est un idiot qui est venu ici en arborant une cape en peaux de loups.
Sérieusement?!Demanda t-il.
Sérieusement.Confirma Halsgard. L'homme tourna sa tête vers le feu qui crépitait, il vit les restes de la cape.
Et pourquoi il est encore vivant?
Bah on était pas tous d'accord. Il s'agit de Barn, un marchand de vêtements, et tu sais à quel point c'est la pénurie depuis des années.
Ah d'accord, bon...L'homme réfléchit quelques secondes.Laissez le gigoter un peu, il finira par faire une offre.Dit-il avant de reprendre la direction de la sortie.
Merci Nalec!S'écria Halsgard.
De rien.Répondit-il par dessus son épaule.
Nalec
Ancien chef des loups
Chef des Flammes du Phoenix

Répondre