A la recherche de combattants

Présentation, recrutement et diplomatie des guildes.
Répondre
Nalec
Vagabond
Messages :5
Enregistré le :12 nov. 2016, 17:39
A la recherche de combattants

Message par Nalec » 30 déc. 2016, 20:33

Le son de l'acier qui s'entrechoque, le râle de douleur d'un homme, et au loin un cheval s'ébroue, s'ennuyant seul dans son enclos. Les hommes respectaient le silence, dû à la gravité de la scène. Le jeune homme n'avait qu'une armure légère, qui ne lui protégeait même pas les épaules, ni les flancs. Son épée d'acier était ébréchée en deux endroits, depuis que Nalec était entré en mesure, il n'avait pas eut le temps d'enchainer ses attaques et restait sur la défensive. Nalec continuait de presser le jeune homme, alternant coups d'estoc rapides et quelques puissants coups de taille, pour épuiser physiquement son adversaire. Soudainement, un cheval dans l'écurie hennit bruyamment et Nalec tourna la tête dans sa direction, comme alerté par le bruit. Voyant une opportunité de sortir de cette situation, le jeune guerrier des loups lança une attaque, se propulsant vers Nalec en un bond. Mais le chef des loups avait simulé sa déconcentration, sa réaction fut rapide et froidement calculée. Son adversaire eut le temps de voir son chef exécuter un demi-tour pour esquiver son attaque, mais il ne vit la lame que lorsque celle ci se planta dans son poignet.

Le jeune loup hurla en lachant son épée. Nalec balança un coup de pied qui fit tomber son adversaire à la renverse et dégagea sa lame. Le guerrier, à terre, gémissait en tenant sa main presque sectionnée.


On avait dit au premier sang !Cria t-il les yeux exorbités de douleur
Et c'est bien ta première blessure non.Répondit Nalec froidement.

Le chef des loups fit ensuite face à ses hommes assemblés. Tous attendaient la sentence, connaissant déjà bien les mots que leur chef s'apprêtait à prononcer.

Le guerrier Hermi s'est montré indigne de la puissance des LOUPS, il est donc sur le champ renvoyé de la guilde. De prédateur, il devient proie. D'ami, il devient bétail.

Nalec fit une pause et scruta le visage de ses hommes.

Comme les autres, Hermi n'a pas ramené le butin escompté par la guilde et n'a pas racheté son honneur par une victoire dans un duel au premier sang contre le chef de guilde. Les règles de la guilde sont claires, lorsque l'on devient un LOUP, on le reste toute sa vie. Il pourrait donc, normalement, continuer à faire parti de la guilde. Mais un homme qui ne manie pas l'épée est inutile ici! Un estropié n'a pas sa place!

Nalec rengaina son épée derrière son dos et jeta un coup d'oeil à Zaley, son lieutenant.

C'était le dernier.Dit Zaley sans une émotion dans la voix.

Nalec avait ordonné à dix membres de venir à la forteresse de la guilde pour ramener leur butin de ces deux derniers mois. L'un ne s'était pas présenté, deux avait ramené un butin conséquent, comme toujours, il s'agissait de Zaley et Corto. Un troisième avait ramené un butin, qu'il prétendait important, mais en inspectant le chariot, Nalec ne vit que des armures et des armes de piètres qualités. Sachant d'avance ce qui allait se passer, Nalec fit semblant d'être satisfait. Et enfin six étaient venus les mains vides, accusant le manque d'homme, leur manque d'armes ou la malchance. En colère, Nalec, en tant que chef des LOUPS, défia chacun d'eux dans un duel au premier sang, dans le but de les renvoyer de la guilde par la honte et le sang.
L'un avait refusé le duel et était parti de lui même, dans le déshonneur. Un autre avait accepté et gagné, à l'aide d'une rapière légère. Deux avaient perdu de blessures légères et s'étaient vu humilié par cette défaite, en plus du manque de butin. Ils avaient néanmoins décidé de rester dans la guilde, car la loi les y autorisait, à la grande déception de leur chef.
Enfin, lors d'un duel, Nalec avait crevé l'oeil d'un de ses guerriers, et finalement coupé la main directrice d'Hermi pendant le dernier duel. Or la loi stipulait que les hommes incapables de combattre ne pouvaient faire parti des LOUPS.

Cette démonstration de colère, face à l'incompétence de ses guerriers, était la nouvelle norme, au sein de la guilde. Tous les deux mois, dix guerriers étaient convoqués, et tous les deux mois, seulement six en moyenne ressortaient de la forteresse avec l'emblème des LOUPS. Nalec avait comprit depuis longtemps qu'il faudrait beaucoup de temps avant qu'il puisse s'entourer de guerriers habiles, qui vivraient pour combattre, pour s'enrichir, pour devenir plus fort, pour piller les territoires ennemis. Il avait été heureux lorsqu'ils avaient gagné leur guerre contre les pirates il y a deux ans. L'avenir lui semblait alors plein de promesses. Mais c'était long, trop long, et Nalec était quelqu'un d'ambitieux, il avait hérité d'une guilde en mauvaise état et il n'allait pas se contenter de quelques bons guerriers, il voulait les meilleurs.

La seule question, c'était, comment les trouver. Il n'y avait que deux options, rejoindre une guilde déjà puissante, ou bien créer sa propre guilde. Nalec hésitait...
Nalec
Ancien chef des loups
Chef des Flammes du Phoenix

Répondre